S’éveiller

LE PROCESSUS D’ASCENSION

L’un des plus grands mensonges  fait aux Etres humains et qui les asservit, est de les laisser croire qu’ils ne sont déterminés que par leur corps physique et qu’il n’existe rien en dehors de cela.

Le processus d’ascension est la transition à vivre pour passer d’un Etre uniquement concentré sur une réalité en 3 dimensions et un corps physique, à un Etre en pleine conscience de sa nature spirituelle, de ses capacités et de sa lumière. L’ascension est une élévation de nos vibrations , liée à notre prise de conscience.

En franchissant les différentes étapes, l’on se reconnecte à notre ouverture du coeur, l’on acquiert un sens du ‘but’ et l’on réalise mieux les choses, l’on fusionne avec nos ‘Moi’ les plus élevés. Cette sensation d’unité et de lumière cristalline est fabuleuse à ressentir.

Les étapes se passent en fait graduellement, quand nous acceptons de nous poser certaines questions. Quand nous acceptons les réponses qui nous sont suggérées.

Un des outils les plus merveilleux pour se reconnecter à soi et donc commencer l’ascension , est la méditation. Je conseille de la pratiquer quotidiennement, de préférence non guidée.

 

PRENDRE SOIN DE SOI

Le temps s’accélère, ou plutôt il arrive des évènements chaotiques de plus en plus fréquemment. C’est normal, cela a été décrit et écrit par de nombreux êtres éveillés, comme Tom Kenyon. Notre planète est comme un grand serpent en train de faire sa mue, de se débarrasser de sa vieille peau avec des soubresauts et des gesticulations.

Nos repères habituels – repères physiques  identifiés par nos cinq sens -vont probablement disparaître au gré des mouvements chaotiques générés par cette mue du serpent Terre. Tout peut disparaître.

Le seul et unique moyen pour chacun d’entre nous d’y survivre émotionnellement et donc physiquement, est de rester au centre. En notre centre. Quand un manège tourne de plus en plus vite, il est dangereux de prendre place sur une balancoire; il vaut mieux rester bien aligné dans l’axe, le milieu du manège, car à cet endroit les rotations sont atténuées.

Chacun doit rester centré en soi, dans sa verticalité, quand tout s’écroule autour.

Ce n’est pas au moment le plus critique, quand le tsunami arrivera , qu’il sera temps de trouver ce fameux centre.

Non, se recentrer , se découvrir, savoir se connecter à soi-même et élever sa conscience dans les moments difficiles est le fruit d’un entraînement quotidien.

Il est vital, je pèse mes mots, que chaque Etre qui décide de s’élever  au-delà du chaos qui s’intensifie sur Terre, soit en capacité de réaliser plusieurs actes simples énergétiques:

  • se protéger
  • se nettoyer
  • s’ancrer
  • s’harmoniser
  • évoluer: pour cela  s’observer soi-même est fondamental. Se comprendre, identifier ses fausses croyances pour les lâcher, se pardonner…

Je développerai ces sujets, évoquerai le ‘comment faire’  bientôt. Le sujet est immense.

 

CHANGER DE REGARD

Vous êtes, nous sommes en permanence reliés les uns aux autres. Nous sommes tous complémentaires et uniques. Nous sommes unis car tous humains, nous sommes tous unis car tous incarnés sur cette si belle étoile Terre.

En allant plus loin, nous sommes tous semblables. Dans la relation à l’autre, expérimentez l’effet miroir qu’il donne de vous-mêmes. Acceptez que ce que vous voyez de bien en l’autre, c’est ce que vous avez déjà développé en vous; que ce qui vous agace en l’autre…. c’est souvent ce que vous avez encore à développer en vous. Ce sont vos propres croyances et résistances qui vous amènent si souvent à accuser l’autre.

Osez vous regarder le nombril. Défaites vous de vos peurs, de vos croyances inutiles ou erronnées. Prenez de la hauteur. Observez ce que vous offre l’autre avant de le condamner parce qu’il ne répond pas à vos propres exigences.

L’autre, c’est vous. Ne faites pas de mal à l’autre, en ricochet c’est à vous que vous ferez du mal.

Votre parole doit être droite, juste, impeccable. Les paroles, comme les pensées, ont la force vibratoire des actes. Ce que vous pensez Est. Alors, comme vous êtes irrémédiablement relié à l’autre, et que l’autre est votre miroir, faites attention à ce que vous émettez envers l’autres, car cela vous reviendra en ricochet sur la même vibration. C’est un peu comme un caillou jeté dans l’eau. Si le caillou, votre parole, génère de grosses vagues, c’est qu’elle n’est pas ‘juste’, droite. Si elle génère à peine un remous, c’est qu’elle est impeccable. Lisez, relisez les accords toltèques.