Les grandes lois quantiques

Les lois quantiques expliquent la vie physique.

…Où l’on comprend que l’on est l’univers entier en soi.

La physique quantique est la physique des toutes petites particules, celles qui sont l’unité la plus petite de notre matière: les atomes & co (éléctrons, protons, etc..).. La physique classique s’attache à comment la matière bouge, la physique quantique s’attache à comment ces petites particules bougent. La physique classique décrit  les mouvements très prédictibles de la matière;  la physique quantique, elle, décrit les mouvements très imprédictibles des micro particules. On ne sait jamais où une particule est.

Dans le monde de la mécanique quantique, tout devient possible ou presque .

 

La Superposition quantique: un événement peut être à la fois la cause et l’effet d’un autre

En physique quantique il existe un indéterminisme fondamental, un état physique peut être une superposition de plusieurs états différents.

Par exemple un électron peut avoir une infinité de positions dans l’espace, un photon peut passer pas deux trous à la fois…Jusqu’en 2012 les scientifiques pensaient que malgré tout il y avait une sorte d’ordonnancement, d’ordre des événements, dans le temps.

En 2012 tout a changé. Dans une  expérience sur un circuit photonique, les qubit de contrôle ont été mis en état de superposition ( ayant à la fois la valeur ‘0’ et la valeur ‘1’); il a été observé que les informations étaient dirigées vers A puis B et en même temps vers B puis A. Autrement dit, A provoquait le changement de B en même temps que B provoquait le changement de A. En bref, il y a une superposition d’ordres causaux: si une cause produit un effet, un effet peut aussi précéder une cause! Il n’y a pas d’ordre déterminé, l’ordre est fondamentalement indéterminé.

 

L’intrication au delà de l’espace

C’est un phénomène assez emblématique de la mécanique quantique.

Dans certains cas deux particules peuvent être liées comme si elles ne faisaient qu’une, quelle que soit la distance qui les sépare… comme si l’espace n’existait plus. Toute mesure sur l’une affectant simultanément l’état de l’autre, aussi éloignée soit-elle, on dit ces sytèmes ‘intriqués’.

En mécanique classique cette force d’intrication existe, avec une force classée sur une échelle à un maximum de 2. En physique quantique cette force va jusque 4; les corrélations s’emboitent les unes dans les autres comme des poupées russes, laissant en leur coeur l’ensemble des corrélations quantiques.

 

L’observateur modifie l’objet observé rien que par le fait d’observer… La réalité est créée par l’observation

C’est une des étrangetés principales de la théorie quantique: le seul fait d’observer unphoton, par exemple, le modifie (expérience des ‘doubles fentes’). Depuis la découverte de la théorie dans les années 1920 les physiciens sentent que ce concept d'”observateur” est une pierre angulaire… Sans l’observateur impossible de décrire l’infiniment petit, et pourtant l’observateur doit faire partie de la théorie pour pouvoir la décrire, sinon sa description est erronée…L’observateur n’est plus extérieur à ce qu’il décrit, et il impacte ce qu’il décrit uniquement par sa position d’observateur...

Qu’est ce la réalité? nous ne voyons que ce que nous connaissons. Si nous acceptons qu’il y a des dimensions autres que les trois que nous acceptons, nous pourrons de voir les choses différemment avec une autre perspective. Le regard que nous portons sur les choses limitent les choses, à la compréhension partielle que nous en avons.

La physique quantique permet en fait de comprendre comment notre réalité est construite…et donc comment la matière physique est construite… donc de comprendre comment agir pour changer la réalité, notre réalité, en changeant le comportement des choses.

La matière concrète dans laquelle nous vivons est composée entièrement de particules quantiques.Et si la particule quantique existe en superposition, elle existe partout à la fois!De là à penser qu’il n’existe pas une seule réalité, mais une infinité, de nombreux scientifiques ont franchi le pas. Il y a la réalité qu’on expérimente, mais aussi toutes les autres réalités qui elles sont ‘compressées’ à un plusieurs endroits.

Notre façon de regarder le monde , ce sur quoi on se concentre, ce que l’on cherche, impacte directement la réalité dans laquelle nous vivons. Observer quelque chose revient à concentrer l’infini dans l’objet spécifique observé.

Modifier notre observation peut donc complètement changer la réalité dans laquelle nous vivons!